Travaillez les six formes de la communication

31 juillet 2014

TRAVAILLEZ LES 6 FORMES DE COMMUNICATION

Extrait des « Huit règles d’or de la communication » :

1 – Les six formes courantes de la communication : écrite, verbale, non verbale, par l’image corporelle et vestimentaire, par les comportements individuels et collectifs et par les tests

Lorsqu’on pense communication, on ne pense parfois qu’à la communication écrite et à la communication verbale, en omettant les trois voire les quatre autres formes courantes de la communication : non verbale, par l’image corporelle et vestimentaire, par les comportements individuels et collectifs et enfin par les tests.

« On ne peut pas ne pas communiquer ». Que l’on se taise ou que l’on parle, tout est communication. Nos gestes, notre posture, nos mimiques, notre façon d’être, notre façon de dire, notre façon de ne pas dire, toutes ces choses « parlent » à notre récepteur. (Principe de P.N.L. cité par Wikipedia)

2 – Incidence importante de la communication écrite et verbale sur la communication non verbale et sur la communication par les comportements

L’objet du présent ouvrage n’est certes pas d’examiner toutes les formes de la communication, de très nombreux ouvrages en traitent, mais de se centrer sur les deux bases de la communication que sont les communications écrite et verbale. Je ne cite donc les quatre autres formes que pour mémoire, en attirant cependant l’attention sur leur importance. On a vu, par exemple, que notre communication non verbale en dit autant, voire plus, que notre communication verbale.

A ce sujet, il y a lieu de souligner que tout le travail réalisé pour l’élaboration de la communication écrite et verbale, notamment le travail de préparation et le travail de réflexion, a une incidence importante, d’une part sur la communication non verbale, et d’autre part sur la communication par les comportements, individuels ou collectifs.

C’est la raison pour laquelle j’ai fait figurer sur la MindMap de synthèse ainsi que sur celle qui illustre la présente règle, des liaisons en traits pointillés entre, d’une part la préparation de la communication, la communication écrite, la communication verbale, et d’autre part la communication non verbale et celle par les comportements individuels et collectifs.

Par comportements individuels, j’entends les attitudes corporelles qui ont un rôle dans la communication : par exemple une apparence énergique ou à l’inverse déprimée, un regard qui croise celui de l’interlocuteur ou qui l’évite, etc.

Les comportements collectifs sont ceux que l’on peut avoir en groupe : par exemple un comportement de leader ou de suiveur dans un groupe, de quelque nature que ce soit.

Il est clair que si nous arrivons non préparé, et n’ayant pas réfléchi dans une situation de communication verbale, que ce soit en face à face ou en groupe, cela aura une incidence importante tant sur notre communication non verbale que sur nos comportements : manque d’assurance, imprécision de nos propos, mimiques et comportements d’hésitation, etc.

No comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :