La nouvelle société du coût marginal zéro (article n° 1)

 

LA NOUVELLE SOCIETE DU COUT MARGINAL ZEROAprès le résumé du best-seller de Jérémy Rifkin :  « LA TROISIEME REVOLUTION INDUSTRIELLE« , on trouvera ici le résumé d’un second best-seller du même auteur : LA NOUVELLE SOCIETE DU COUT  MARGINAL ZERO. Ce dernier étant encore plus riche et plus dense que le précédent, je procéderai par étapes, thème par thème, à raison, dans la mesure du possible, d’un thème par semaine. Et, pour simplifier, je limiterai  ces résumés à une Mind Map, comme celle ci-dessus, avec, si besoin est, quelques commentaires succincts.

Cette première Mind Map permet de prendre connaissance du concept  de « coût marginal zero ». La notion, très classique » de « coût marginal » n’est pas nouvelle. Elle est étroitement liée à celle d’économie d’échelle. On sait qu’une fois que les investissements initiaux sont amortis, le coût de production devient marginal. Jeremy Rifkin va au delà de cette notion classique et soutient que dans la troisième révolution industrielle la production de toute une partie des biens et services tendra vers un coût marginal quasi nul et deviendra gratuite pour le client. D’où le concept de « coût marginal zéro ».

Il résultera de cette nouvelle organisation du système économique que ce dernier sera divisé en deux : il subsistera un système capitaliste très spécialisé, très pointu, dans des domaines très techniques. Mais une grande partie du futur système retournera au système antérieur à celui du capitalisme, lequel n’a pas existé de tous temps, c’est à dire à celui des « Collaboratives Commons », traduit en français par le terme  » Communaux ».

Cette évolution peut paraître, au premier abord, très surprenante, voire tout à fait utopique, pour nous qui sommes si habitués à la notion de rentabilité inhérente au système capitaliste. Elle l’est beaucoup moins lorsqu’on considère qu’elle est déjà très engagée, comme le montrent les différents exemples figurant dans la branche n° II de la Mind Map ci-dessus. Ainsi, nous utilisons gratuitement l’encyclopédie Wikipédia, qui est devenue l’encyclopédie la plus utilisée dans le monde, alors que les exemplaires papiers des anciennes encyclopédies, que l’on ne trouve plus que d’occasion, coûtent environ 3000 euros. Réfléchissons aussi à toutes les tâches que nous pouvons faire avec l’informatique et avec Internet à partir d’un investissement et d’un abonnement dont le coût est devenu très modéré. Il en est de même de l’accès à la musique et aux films.

Jeremy Rifkin prévoit que la « Troisième révolution industrielle » et la « Nouvelle société du coût marginal zéro » progresseront à un rythme soutenu jusqu’en 2050 pour culminer à cette date et  suivre, ensuite, un plateau jusqu’en 3000.

Dans les prochains articles j’examinerai d’autres concepts propres à ce nouveau système économique, concepts qui expliquent comment celui-ci pourrait fonctionner.

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *