Un point clé : orientez et évaluez votre communication à l’aide des 4 critères de la parole sinon son intérêt chute verticalement !

Un point clé : orientez et évaluez votre communication à l’aide des 4 critères de la parole sinon son intérêt chute verticalement !

PAROLE   REGLE DE FOND N° 3 : ORIENTEZ ET ÉVALUEZ VOTRE COMMUNICATION A L’AIDE DES QUATRE CRITÈRES DE LA PAROLE

SECTION I – GENESE DE CES CRITÈRES

A – L’ABSENCE DE DÉFINITION EXACTE ET DE CRITÈRES D’ÉVALUATION DE LA COMMUNICATION A DES CONSÉQUENCES GRAVES

De même qu’il m’a fallu remonter jusqu’à Boileau pour trouver une définition exacte de la communication, de même me suis-je heurté à l’absence de critères d’évaluation de la communication. Quels sont les critères qui définissent ce qu’est une bonne communication ? Je ne l’ai trouvé nulle part. Or, on l’a vu, ces critères, de même que la définition de la communication, sont indispensables. En l’absence de définition et de critères il est, en effet, impossible d’évaluer précisément une communication.

Nous portons ainsi empiriquement, sans critères très précis, des jugements sur les différentes formes de communication. Nous apprécions un bon article, un bon livre, un bon discours, une lettre bien tournée, une note d’entreprise bien formulée. Mais, en vertu de quels critères précis ?

Le fait est que nous manquons cruellement de critères objectifs pour définir la communication au quotidien, tant dans la vie professionnelle que personnelle.

B – LES QUATRE CRITÈRES D’ORIENTATION ET D’ÉVALUATION DE LA COMMUNICATION : UNE PAROLE JUSTE, UNE PAROLE VRAIE, UNE PAROLE CLAIRE, UNE PAROLE BELLE

En considérant que la parole est le symbole de la communication, j’ai défini dans “Les huit règles d’or de la communication”, dont une partie du présent texte est extraitquatre critères d’orientation et d’évaluation de la communication. Ce sont les suivants : une parole juste, une parole vraie, une parole claire, et une parole belle.

Formulé différemment : aller à l’essentiel, dire la vérité, être clair, respecter la langue. Depuis que j’ai mis au point ces critères, c’est-à-dire au début de l’année 2011, je n’ai pu que constater leur efficacité. Toute communication qui respecte ces quatre critères s’est révélée être une communication à fort impact.

A l’inverse, toute communication qui ne les respecte pas est apparue peu crédible. En testant, à l’aune de ces critères, et sans aucun parti pris, certains clips et certains discours de la dernière campagne présidentielle, j’ai pu vérifier pleinement la pertinence de ces quatre critères !

L’efficacité de ces critères résulte, on l’a vu dans la première partie, d’une part de leur caractère pluridisciplinaire, et d’autre part de ce qu’ils sont validés par la théorie et par la pratique. J’y ajouterai la concordance de ces critères avec la pensée des grands esprits, comme on peut le constater en parcourant le florilège des citations.

Print Friendly, PDF & Email